Trotta-Brambilla Gabriella

Maître Assistante Associée à l’École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble

Architecte et urbaniste de formation, j'approche la notion de territoire de manière interscalaire, de l’échelle de la maison jusqu'à celle du grand paysage, tout en cherchant à comprendre les relations entre l'espace et les besoins, les désirs et les temporalités caractérisant la vie de ses habitants. Mes terrains de prédilection sont les métropoles grenobloise et turinoise, analysées dans leur rapport à la montagne, mais en renversant le regard classique qui voit la périphérie à partir du centre. Ma recherche adopte deux entrées principales, les notions de « territorialité réticulaire » et de « projet », qui se croisent, en particulier, dans le projet pédagogique « Le territoire de la ligne des alpes : acteurs, mobilités, projets », financé par le Labex ITEM (voir projet pédagogique).

Mon travail de recherche s'inscrit principalement dans deux pôles du LabEx ITEM :

  • dans le cadre du pôle « TéLiMéP », et par le biais des cas grenoblois et turinois, j'analyse la question de la participation d'espaces urbains et montagnards à la construction du territoire métropolitain. Dans les deux cas, le travail de recherche est développé à partir des diverses actions initiées par les acteurs locaux concernant une infrastructure ferroviaire, soit elle existante et souhaitée (ligne Grenoble-Veynes-Gap), ou bien en projet mais refusée (LGV Lyon-Turin).
  • dans le cadre du pôle « Singulariser », je m'intéresse plus particulièrement aux questions méthodologiques et épistémologiques liées à la recherche-action collaborative et à la recherche par le projet, ainsi qu'aux questions de l'intégration des savoir locaux dans les processus de recherche et du rôle du chercheur entre monde académique et société civile.

Mail : gabriella.trotta[at]umrpacte.fr